Port Pothuau, Hyères

Port Pothuau

Port Pothuau Hyères

 

À 8 mn du Camping de La Pascalinette®, ce petit port du Var né grâce au commerce du sel est un régal pour les yeux.

Devenu port militaire sous l’action d’un amiral dont il porte toujours le nom, Louis Pierre Alexis Pothuau, les bateaux de pêche (Port-Pothuau peut accueillir 40 bateaux sur pontons !) remplacent désormais les navires de la marine, et c’est un réel plaisir que de découvrir ce joli quartier d’Hyères.

Situé dans le golfe d’Hyères-les-Palmiers, face à Porquerolles et à l’île du Levant, au bord des salins d’Hyères, ce charmant petit port méditerranéen accueille encore quelques bâtiments militaires (notamment la gendarmerie maritime) et administratifs. En effet, au XVIIIe siècle des pêcheurs construisirent et s’installèrent dans des cabanons à Port-Pothuau, créant des hameaux, mais aussi à la Capte, ou encore sur la presqu’île de Giens

Flâner entre la place des Pesquiers et la place des Pêcheurs, déguster une glace ou une salade en admirant la Méditerranée, regarder les bateaux de pêche, ou les voiliers au mouillage un peu plus loin, s’offrir un moment de détente sur sa jolie plage de sable, de petits plaisirs que Port-Pothuau nous offre, sous le soleil provençal…

On passe par Port-Pothuau pour rejoindre la plage des Salins, et on peut d’ailleurs y admirer la roue à eau qui permettait à l’eau de mer d’entrer dans les Salins. Port-Pothuau s’appelait d’ailleurs aussi le port des Salins !
Pour la culture historique et maritime, sachez qu’un croiseur cuirassé français a également porté son nom : le Pothuau, bâtiment de l’escadre de la Méditerranée à Toulon de 1898 à 1929.

Un peu d’histoire…
Jacques, le propriétaire du Camping de La Pascalinette®, a un attachement particulier pour Port-Pothuau car ses deux précédents métiers, officier de la Marine Nationale et surtout pêcheur professionnel, l’ont amené à y travailler.
En effet, son ancien bateau de pêche, le Cupidon (en photo), bateau insolite en aluminium toujours en activité à son port d’attache à Hyères dans ce petit Port-Pothuau.
Ne pouvant plus travailler autant qu’il le voulait sur l’eau, sa passion, à cause du développement du camping et surtout de l’activité des piscines du parc aquatique du Camping de La Pascalinette®, Jacques a finalement vendu son Cupidon à un jeune pêcheur professionnel de talent qui perpétue cette tradition.

À quelques kilomètres du camping, vous pourrez assister au retour de la pêche de nos amis et découvrir ainsi langoustes, chapons, Saint-Pierre, dorades, baudroie, rougets, loups, espadon, mulets, seiches, poulpes et des poissons pour bouillabaisse et soupes… Et autres trésors péchés dans la rade d’Hyères et autour des îles d’Or !

Plusieurs parkings, restauration et toilettes.

Petit port de pêche à Hyères, Port Pothuau

Retour de pêche à Port Pothuau

Baudroie, pêchée au large de Porquerolles

Langouste de jolie taille…

Et une belle prise à Port Pothau !