L'aïoli provençal

L’aïoli, toute la Provence dans un plat !

Parce qu’aux Jardins de La Pascalinette®, nous sommes aussi gourmets, nous aimons vous faire partager les recettes gourmandes du patrimoine provençal ! Et l’aïoli en fait partie !

Les origines de l’aïoli

Aïoli signifie ail (ail) et olives (oli) en patois provençal car cette sauce est constituée à l’origine, d’une émulsion entre de l’ail et de l’huile d’olive. Cette recette, très courante sur le nord de la Méditerranée, de l’Espagne à l’Italie est également une spécialité traditionnelle de la cuisine provençale.

Quelle est la recette de l’aïoli ?

Le grand aïoli (l’aïoli n’étant que la sauce d’accompagnement) est composé de morue salée et de légumes locaux de saison cuits à l’eau ou à la vapeur. Pommes de terre, chou-fleur, haricots verts, artichauts, betteraves, carottes seront servis entiers parfois accompagnés d’oeufs durs et de coquillages (bulots) ou d’escargots à la provençale. Souvent sujette à débats enflammés, la recette originale fait l’objet de variations personnelles notamment sur l’ajout ou le remplacement d’ingrédients.

Aïoli ou mayonnaise à l’ail ?

La recette originelle est uniquement composée d’ail, d’huile d’olive et de sel. (L’art et) la manière de monter l’aïoli a également toute son importance ! En effet, les puristes ne tolèrent que le mortier et le pilon pour obtenir l’émulsion souhaitée ! Et il n’est pas question pour eux de remplacer l’huile d’olive par de l’huile de tournesol pourtant plus légère ! Remplacer l’huile, ajouter un œuf, de la moutarde ou du citron en utilisant (ô blasphème ), un mixeur, revient pour eux à préparer une simple mayonnaise à l’ail !

Convivial et complet, ce plat fleure bon la Provence ! Les restaurants et traiteurs des alentours proposent généralement une dégustation sur place ou à emporter, ce qui vous permettra de goûter ce plat traditionnel sur la terrasse de votre mobile-home, accompagné d’un bon rosé de Provence !

Image par Thomas Ulrich de Pixabay