Nartuby dans le Var
La rivière Narturby
le repère du célèbre dragon de Draguignan
Région PACA
La Nartuby, Draguignan...
Découvrez son histoire fabuleuse de princesse et de dragon

Combat épique en Provence

Le Var, riche en histoire et en mystères, abrite une légende fascinante qui captive l’imagination depuis des générations. Le nouvel épisode des mythes et légende du Var que vous propose le camping**** Les Jardins de La Pascalinette ® va aujourd’hui aborder l’histoire du dragon de Draguignan. Mêlant réalité et fantastique, elle offre un regard unique sur le patrimoine culturel de notre belle région de Provence.

Le début de l’histoire…

Eglise Notre-Dame-du-Peuple de Draguignan dans le Var.
Devant de l’église Notre-Dame-du-Peuple de Draguignan – Auteur : Dracénois –  Creative Commons Attribution

La légende remonte à une époque lointaine, dans les temps médiévaux, où les seigneurs régnaient en maîtres sur les terres varoises. Draguignan, petite ville nichée au cœur des collines située à un peu plus d’une heure de votre camping bord de mer préféré, était le théâtre d’événements mystérieux qui allaient donner naissance à la fameuse histoire du dragon.

Jusqu’au Ve siècle, il se cachait dans les gorges de la Nartuby, jusqu’à ce qu’une violente crue, possiblement provoquée par l’une de ses colères, l’oblige à s’envoler vers Draguignan.

Plus en rage que jamais, le dragon incarnation du mal dans la tradition judéo-chrétienne, martyrise les Dracénois, dévore petits et grands.

C’est ici que les versions divergent… La première raconte que la fille du seigneur local fut enlevée par un dragon redoutable aux écailles scintillantes et aux yeux de braises et qui avait élu domicile dans les environs de Draguignan. La princesse, captive dans la grotte du dragon, attendait désespérément d’être sauvée.

C’est à ce moment qu’un jeune et intrépide chevalier, dont l’identité reste entourée de mystère, apparut sur le devant de la scène. Armé de courage et d’une épée forgée par les artisans locaux, le chevalier entreprit la périlleuse quête de libérer la princesse et de mettre fin aux ravages du dragon.

La bataille épique…

La bataille qui s’ensuivit fut digne des plus grandes épopées. Le dragon cracha des flammes dévastatrices, mais le chevalier, doté d’une bravoure sans faille, parvint à percer les défenses de la créature. Finalement, après un combat acharné, le dragon fut vaincu, libérant la princesse et apportant la paix à Draguignan.

Dans la deuxième version, c’est Saint Hermentaire, évêque d’Antibes, appelé à l’aide par les habitants, qui finira par terrasser la bête.

Bien que cette histoire soit souvent considérée comme une légende, certains affirment que des vestiges du dragon subsistent encore dans les collines entourant la ville. Des grottes mystérieuses et des formations rocheuses intrigantes sont parfois associées à cette ancienne légende, alimentant le mystère qui entoure le dragon de Draguignan.

Image by Prawny from Pixabay

L’héritage culturel

Armoiries de la ville de Draguignan
Blason de la ville de Draguignan

La légende du dragon de Draguignan a laissé une empreinte indélébile sur la culture locale jusque sur les armoiries communales. Chaque année, la ville célèbre cet épisode historique avec des festivités spéciales, des défilés et des représentations théâtrales qui rappellent l’héroïsme du chevalier et la résilience de la communauté face à l’adversité.

La légende du dragon de Draguignan demeure un témoignage captivant du pouvoir des récits populaires pour façonner l’identité d’une région. Entre réalité et fiction, cette histoire continue de captiver l’imagination, rappelant aux habitants du Var et à nos amis vacanciers que même dans les moments les plus sombres, la bravoure et la détermination peuvent triompher. Ainsi, le dragon de Draguignan perdure dans le temps, enraciné dans la riche histoire de cette charmante région provençale qui a toute sa place dans Nos Coins de Paradis ® !

  • Mythes et légendes du Var : Draguignan
    83300 Draguignan
  • Latitude : 43.53830
    Longitude : 6.46233