Avocatier

  • Avocatier
  • Avocatier
  • Avocatier
  • Avocatier

Présentation

L’avocatier nécessite un climat doux pour pouvoir se développer. Ce qui tombe très bien dans le Var, où nous profitons de la douceur rare de la côte d’Azur !

Très bon pour la santé, on mange son fruit, l’avocat, frais et cru car il est riche en lipides, en vitamines et en antioxydants. Même s’il fleurit en été (vous le verrez donc pendant vos vacances dans Les Jardins de La Pascalinette® – camping 4 étoiles!), on récolte l’avocat en hiver.

En Europe, on ne déguste l’avocat que depuis le XVIIe siècle, tandis qu’en Amérique centrale, il est consommé depuis plusieurs milliers d’années : on en a retrouvé des noyaux dans des grottes au Mexique.

Son nom est apparemment issu du mot ahuacatl, (langue uto-aztèque), qui a donné aussi le guacamole (ahuacamolli). C’est un fruit délicieux en salade, seul ou mixé !

On peut également conserver les noyaux, leur planter des cure-dents pour les faire tenir dans un verre, à demi immergés d’eau. Une fois que les racines sont sorties, on peut le faire pousser dans un pot (mais n’espérez pas manger les fruits de celui-là, ça risque d’être un peu long !).


Localisation au camping
Vous trouverez l’avocatier dans l’allée des Bormettes (n°12 sur le plan du parcours botanique).

Identité

Nom latin :Persea americana
Famille :LAURACEAE
Genre :Persea
Espèce :americana
Color :fleur pousse jaune, le fruit est vert à vert foncé
Origin :Mexique, Guatemala, Amérique centrale
Feuillage :persistant
Port :Arbre fruitier
Hauteur :15 à 20 m dans son milieu naturel
Floraison :été
Avocatier

Le saviez-vous ?

On peut utiliser la pulpe d'avocat en masque pour la peau : nourrissant, astringent, bref, il est délicieux au goût et bon pour tout !