La faune du camping et de La Londe-les-Maures

La faune du camping et de La Londe-les-Maures

Les Jardins de La Pascalinette® – camping 4 étoiles accueille (et parfois même recueille !) des espèces variées. La région méditerranéenne possède un climat bien à elle, et recèle des tas d’écosystèmes !

Le camping qui a été épargné par les incendies des dernières années, est à présent un lieu où les animaux sont protégés. Bien sûr, les clôtures évitent aux nuisibles de venir vous embêter ! mais laissent passer les plus petits, et ceux en péril… ainsi nous avons déjà recueilli des hérissons, des petits lapins abandonnés.

Nous sommes partenaires de la Ligue de Protection des Oiseaux, et officiellement refuge LPO.

Voici un petit tour d’horizon des adorables animaux que vous pourrez trouver autour de la Londe

Des mammifères :

  • le sanglier, bien connu en Méditerranée,
  • le renard*,
  • le blaireau,
  • la fouine, la belette et le putois,
  • l’écureuil*,
  • le hérisson*,
  • des mulots et musaraignes*,
  • des souris et des rats,
  • des lièvres*,
  • des taupes,
  • des chauves-souris* (Chiroptéris)…

Des reptiles :

  • notamment les salamandres*, tarentes* et geckos*, caractéristiques du midi,
  • plus rarement les couleuvres de Montpellier,
  • les couleuvres vertes et jaune,
  • les couleuvres vipérines,
  • les lézards verts et lézards des sables,
  • les tortues des Maures* (plus connues sous le nom de tortues d’Hermann),
  • les cistudes (tortues aquatiques),
  • les grenouilles* dans le moindre point d’eau, qui chantent et occupent les lieux,
  • les crapauds* communs…

Évidemment des oiseaux : environ 70 espèces sont recensées autour de la Londe :

  • des geais des chênes* en été,
  • des pigeons*,
  • des moineaux*,
  • des pies*,
  • des pinsons des arbres* au chant reconnaissable,
  • des étourneaux,
  • des tourterelles*,
  • des merles*,
  • des geais*,
  • des échassiers bien sûr, notamment les flamants roses qui reviennent chaque année dans les marais salants… des aigrettes, crabiers, et dans les terres parfois des cigognes,
  • des rouges-gorges*,
  • des bécasses,
  • des hirondelles*,
  • au printemps des coucous,
  • des rossignols,
  • des citelles,
  • des fauvettes,
  • des pic-verts*,
  • des corbeaux et corneilles*,
  • des faisans,
  • des chardonnerets*,
  • des roitelets,
  • des martin-pêcheurs,
  • des mésanges bleues* et à longue queue*,
  • des serins,
  • des sternes,
  • et bien entendu des mouettes, sans qui la côte d’Azur ne serait pas ce qu’elle est !…
    Et bien plus encore ! Si vous aimez les oiseaux, vous pourrez en observer sur l’île de Port-Cros (parc national, sentiers balisés), celle de Porquerolles, sur la presqu’île de Giens, dans la vallée des Borrels…

Et toujours parmi les amis volants du camping, retrouvons les espèces nocturnes :

  • la chouette hulotte*,
  • la chouette effraie,
  • la chouette chevêche,
  • le petit duc*…

Et même si ce ne sont pas nos préférés, nous nous devons de souligner la diversité de la faune en les citant aussi (sinon, que mangeraient nos oiseaux !), les insectes du Var, classés ici par ordre décroissant de préférences du camping !

  • scolopendres (pas de ça chez nous !),
  • araignées (qui ne sont pas vraiment des insectes… nous rédigerons une vraie encyclopédie sur le sujet si ça vous plait !),
  • scorpions noirs (jamais vus au camping !),
  • guêpes et frelons,
  • moustiques (les gros, dits « cousins », ne piquent pas !),
  • mantes religieuses,
  • iules (mille-pattes),
  • chrysopes (ou « demoiselle aux yeux d’or »),
  • scarabées,
  • capricornes,
  • agapanthes,
  • criquets (petits et grands !),
  • sauterelles,
  • si vous avez de la chance, vous pourrez croiser des phasmes,
  • fourmis*, de plusieurs tailles et de plusieurs couleurs, un bonheur à observer pour les petits curieux !
  • abeilles*,
  • bourdons*,
  • papillons multicolores* (paon du jour, flambé, nacrés, machaon, bombyx, myrtils, citrons…) et donc évidemment selon la saison leurs chenilles !
  • moro-sphinx (sphinx colibri), également de la famille du papillon, mais qu’on prend souvent pour un oiseau minuscule… et qui surprend par la rapidité de ses ailes !
  • libellules* et demoiselles,
  • coccinelles*,
  • et naturellement nos préférées pour leur doux ronron à la sieste, les cigales*, qui comptent pas moins de douze espèces dans le Var dont 4 rien que sur la commune de la Londe…

Cette liste est bien entendu non exhaustive, mais vous donnera une idée de ce que vous pourriez rencontrer lors de vos vacances en Provence… Camping vert ? Oui ! Amoureux de la nature, toujours !

*animaux présents et aisément visibles au camping