Chêne-liège au camping

Chêne-liège

Quercus Suber

Chêne-liège
Chêne-liège
Chêne-liège

Aussi appelé « suve », « surier » et « sioure », le chêne-liège est un des plus anciens arbres des Jardins de La Pascalinette® – camping 4 étoiles, et fait partie depuis très longtemps de la flore méditerranéenne.

Il est généralement exploité dans le sud de l’Europe.


C’est un arbre très robuste qui a la particularité de survivre après les feux de forêt : l’écorce du chêne-liège peut atteindre 25 cm d’épaisseur, elle isole donc l’arbre du feu, et même si, après l’incendie, le chêne-liège parait calciné, la vie reprend à l’intérieur.

Les forêts de chênes-liège sont appelées les « suberaies » (du nom latin du liège, suber).

Pour mémoire, le liège récolté sur les chênes est utilisé notamment pour la fabrication de bouchons qui fermeront les bouteilles des bons crus de Provence, et nous les récoltons pendant les vacances dans le cadre de notre partenariat avec l’association France Cancer.
Le liège est aussi récolté pour ses vertus isolantes.


Localisation au camping
Vous trouverez des chênes-liège « place de La Pascalinette » (n°1), dans le « jardin du Ponant » (n°5) et au « jardin des sports » (n°6 du plan du parcours botanique).

Carte d'identité :

  • Nom latin : Quercus Suber
  • Famille : Fagaceae
  • Genre : Quercus
  • Espèce : Arbre
  • Couleur(s) : Vert
  • Hauteur : jusqu'à 20 m
  • Durée de vie : 150 à... 800 ans !
Chêne-liège

Le saviez-vous ?

La commune de la Londe accueille les deux plus vieux chênes-liège de France ! le chêne-liège du "Pas du Cerf" et le chêne-liège "le St Georges".