140 ans d’histoire commune !

L’histoire du Camping de La Pascalinette® est étroitement liée à celle de la commune de La Londe-les-Maures.

L’histoire d’un des plus anciens camping du Var et tellement moderne avec son parc aquatique, son terrain multisports, ses beaux mobile-homes, ses grands emplacements de caravanes et son exception végétale… un magnifique parc arboré !
En effet, les 5 hectares et demie du Camping de La Pascalinette® sont ce qui reste des immenses propriétés des Châteaux des Bormettes, de La Coulerette et de La Pascalette appartenant à la famille de Victor et d’Albert Roux, fondatrice et bienfaitrice, de La Londe Les Maures dans le Var.

« En 1904, Albert Roux promet aux électeurs d’alimenter le centre ville en eau potable à partir de l’une de ses propriétés ». Il est élu et… tient ses promesses !
Il fait installer des bornes fontaines qui distribuent une eau de bonne qualité et contribue également au cours de ses quatre mandats successifs à combattre l’insalubrité de la ville.
« Albert Roux et son père Victor sont considérés comme deux bienfaiteurs pour la commune de La Londe-les-Maures.
Les finances de Victor et les actions menés par son fils ont contribué à l’aménagement de La Londe-les-Maures. »

Quel lien avec le Camping de La Pascalinette® aujourd’hui ? Un brin de généalogie s’impose :
Victor Roux a un fils ainé Albert Roux (le deuxième maire de La Londe).
Albert aura deux enfants avec Henriette Poulle : Hélène et Emmanuel.
Sa fille, Hélène Roux, se marie avec Charles de Jesse-Levas. De cette union naissent 4 enfants : Antoine, Jacques, Elizabeth et Hélène.
Leur fils aîné, Antoine de Jesse-Levas, se marie avec Germaine Le Cardinal ; ils ont deux enfants Hélène et et René.
C’est Hélène de Jesse-Levas, mariée avec Hubert Guillaume, qui créé le Camping de La Pascalinette® en 1964.
Leur second fils, Jacques Guillaume, en est l’actuel propriétaire. Il est en ligne directe, l’arrière-arrière-petit-fils d’Albert Roux , deuxième maire de La Londe-les-Maures !
Victor Roux, napolitain de naissance, émigre en France et y fait fortune, dans la région marseillaise, en créant et vendant des sociétés.
En 1874, il tombe sous le charme du Château des Bormettes et le rachète, à la mort du peintre Horace Vernet, à son petit-fils, ainsi que ses 300 hectares de terres qui s’étendent du bord de mer aux collines de pins.

Ce château est situé à Bormettes, anciennement appartenant à la commune de Hyères et près de l’actuelle plage de l’Argentière de La Londe-les-Maures.
Il rénove, embellit les constructions et le parc.
Victor Roux se lance, contre l’avis de tous, après beaucoup de temps, de nombreuses et coûteuses recherches, dans l’exploitation du filon de l’Argentière nouvellement découvert dans le Var.
Il crée en 1881 et dirige la Société des Mines des Bormettes. C’est la plus importante mine métallifère de France !
Il va sans dire que toute cette activité permet un développement fulgurant de ce quartier rural d’Hyères…
La commune de La Londe-les-Maures est créée en 1901 !
Albert, l’aîné des garçons de Victor Roux, succède à son père à la tête de la Société des Mines des Bormettes.
Celle-ci connaît des profits records grâce à la découverte de nouveaux filons sur la commune de La Londe Les Maures !
De son mariage avec Henriette Poule, issue d’une noblesse de robe, il a deux enfants Paul et Hélène.
Ils font construire les châteaux de La Pascalette, de La Coulerette et le Château Neuf des Bormettes.

Cela fait 140 ans que la famille Roux est tombée amoureuse de ce « Coin de Paradis® » du Var, initialement sur la commune d’Hyères et devenue depuis La Londe Les Maures… Le Camping de La Pascalinette® a fêté en 2014 ses 50 ans d’existence !
Que de changements depuis 1964 pour ce magnifique et ombragé camping du Var : seul camping avec parc aquatique de La Londe Les Maures, d’Hyères et du Lavandou avec des jeux d’eau et toboggans aquatiques en plus de la piscine chauffée et de la pataugeoire ludique !
Blason de la ville de la Londe-les-Maures, créé par Albert Roux, entre 1904 et 1912.
Nous remercions l’association ALPHA auteurs du livre « La Londe-les-Maures, petites et grandes histoires, Spicilège alphabétique » pour leur concours dans la rédaction de cet article.